• Maxime

Le ver de terre

Les hommages ne seront

Jamais assez grands

Pour remercier l’ampleur

De ton travail.


Tu dessines d’infinies voies

Qui permettent à notre terre nourricière

De respirer

Encore et encore,

Jour après jour,

Année après année.

Et faire grandir la flore,

Majestueuse et délicate,

Résultat de ta patience

Et de ton amour

Pour tout ce qui est vivant.

Tes voyages t’ont amené

Maintes fois

À explorer nos anciennes vies.

Qu’as-tu vu?

Que cherche-tu à comprendre?

Ta quête est essentielle

À l’évolution future.

Nous sommes tes alliés

Et nous sommes prêts

À progresser.



59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Avril